PEREIRA / Encuentro con Mauro Vargas

Mauro Vargas est un ami d’Étienne Sevet. Ils se sont rencontrés dans un bus alors que tous les deux parcouraient l’Amérique latine. Mauro a vécu en Europe et a beaucoup voyagé. Depuis, il s’est réinstallé à Pereira d’où il est originaire. Il nous accueille quelques jours dans sa maison rénovée avec le bambou local « la Guadua », son matériau de prédilection appelé aussi « l’acier végétal ».

Mauro Vargas es un amigo de Étienne Sevet. Se conocieron en un autobús mientras tanto recorrían América Latina. Mauro ha vivido en Europa y ha viajado mucho. Desde ha vuelto a vivir a Pereira donde se originó. Pasamos algunos días en su casa renovada con bambú locales « la guagua », su materia favorita, tambien llamado « el acero vegetal ».

SONY DSCSONY DSCOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cet architecte travaille depuis chez lui et partage son temps entre réalisation de détails d’architecture pour une agence londonienne, et le développement de projets à Pereira, de chantiers collaboratifs et d’autoconstruction en bambou dans les quartiers invasifs (en cours une bibliothèque et une cantine scolaire dans le quartier de las Colonias). Il a également repris ses études d’architecture car il souhaiterait pouvoir se lancer dans l’enseignement, pour trouver un mode de travail différent: assurer une stabilité financière et dégager plus de temps pour développer ses propres projets.

Este arquitecto comparte su tiempo entre la finalización de los detalles arquitectónicos de una agencia de Londres, y el desarollo de proyectos en Pereira para obras colectivas de bambú y autoconstrucción en barios invasivos (en este momento una biblioteca y una cantina, en las Colonias). En el mismo tiempo esta acabando sus estudios de arquitectura con el fin de ser profesor y encontrar una forma differente de trabajar: una stabilitad económica y mas tiempo libre para desarollar sus proyectos.

SONY DSCOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Propriétaire de sa maison, il y a créé une boutique au rez de chaussée, d’abord un lieu de vente pour des produits réalisés à base de recyclage (bijoux, cahiers, mobiliers…) convertie progressivement un bar pour répondre à la demande. Il loue le local à quelqu’un qui s’occupe de la gestion mais le bar est encore alimenté par les objet recyclés qui en constituent le décors et son toujours à vendre… Son bar est devenu un haut lieu de la culture de Pereira !

Propietario de su casa, les puso allí una tienda en la planta baja, un primer punto de venta para los productos hechos a base de reciclado ( joyas, libros, muebles … ). Se convierte gradualmente en un bar para satisfacer la demanda. Alquiló a alguien que maneja el bar, pero todavía es alimentado por objetos recicladosa la venta… El bar se ha convertido en la meca de la cultura Pereira !

P1100476

Mauro a encore d’autres cordes à son arc ! Il travaille aussi dans la ferme familiale située à une heure de Pereira : 25 hectares où sont produits des fruits, du café, du piment et aussi le fameux bambou. Il ne possède pas la certification legale permettant d’exploiter ce matériau de construction, limitant ainsi son utilisation dans les limites de la propriété, sur laquelle il met en œuvre différents projets de construction. Il valorise ses produits en Europe grâce aux divers liens tissés. Son café fourni aussi de nombreux bars et restaurants de la ville, et un réseau d’amitié vaste.

Mauro hace muchas otras cosas mas ! También trabaja en la finca familiar de una hora Pereira. 25 hectáreas que producen frutas, café, ají y también el famoso bambú. El no tiene la certificacion oficial de exploitacion que limita su usage a la finca familiar con varios proyectos de construcción. Vende sus productos en Europa a través de diversos vínculos establecidos y dentro diferentes cafeterías y restaurantes locales, y una vasta red de amistad.

Le mode de vie de Mauro est une sorte d’écosystème riche, intelligent et diversifié, qui ne nous laisse pas indifférent ! Il parvient à trouver un équilibre économique qui s’appuie sur différentes activités et ressources et repose sur différents réseaux. Son ancrage local est très fort, mais ce sont aussi les relations avec l’Europe notamment, liées à ses voyages nombreux qui permettent de valoriser ses produits et son engagement en tant qu’architecte sur des projets sociaux peu lucratifs.

El modo de vida de Mauro es una especie de ecosistema, rico, inteligente y diversificado, que no nos deja indiferentes! asi que puede encontrar un equilibrio económico que se basa en diferentes actividades y recursos basados ​​en diferentes redes. Su presencia local es muy fuerte, pero también son las relaciones con Europa, en particular, en relación con sus muchos viajes que pueden añadir valor a los productos y permitir su trabajo como arquitecto comprometido con proyectos sociales no rentables.

Publicités